New Line vs Tolkien Trust : The Hobbit repoussé ?

LOS ANGELES (AFP) — La fondation Tolkien Trust a déposé plainte lundi à Los Angeles contre le studio hollywoodien New Line Cinema, l’accusant de ne pas lui avoir versé la part qui lui revenait après l’immense succès de la trilogie du « Seigneur des Anneaux » adapté de l’oeuvre de J.R.R. Tolkien…

Et il s’agit d’une somme de 150 millions de dollars de dommages et intérêts que réclament les avocats de la fondation (soit 7.5% des bénéfices) et aussi le droit de dénoncer les droits de New Line pour toute nouvelle adaptation cinématographique des oeuvres de Tolkien, y compris The Hobbit. En effet, les héritiers de Tolkien et l’éditeur Harper Collins affirment n’avoir reçu qu’une avance de 62.500 $ et … c’est tout, alors que les trois films avaient rapporté la bagatelle de 6 milliards de dollars !

Ce n’est pas le premier « différend » ayant trait au partage des recettes; rappelons que Peter Jackson avait déjà porté plainte contre ce studio car il estimait qu’il n’avait pas touché l’intégralité de sa « part ». Finalement, ceci avait été réglé à l’amiable, ce qui avait d’ailleurs permis d’annoncer la réalisation prochaine de deux nouveaux films.

New Line s’est refusé à tout commentaire. Mais ces différentes poursuites concernant le partage des royalties pourraient bien compromettre la participation du studio pour de futures adaptations.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.